Tuto: quel est ce grand oiseau blanc ? Reconnaitre les hérons et aigrettes blanches.

Il est classique de confondre l'aigrette garzette, la grande aigrette et le héron garde-bœufs. Il est en fait facile d'identifier ces trois espèces (de la famille des ardéidés) si l'on regarde les bons critères.



Aigrette garzette

Tous les documents

Aigrette garzette, vue générale


L'aigrette garzette est la plus commune des trois espèces. Elle mesure une soixantaine de centimètres, est assez élancée, et a le bec noir assez fin. Elle est présente près de lacs, côtes, marais, ou cours d'eau ou elle se nourrit.

Doigts jaunes


Le critère le plus sur pour la reconnaitre est ses pattes noires avec des doigts jaunes. C'est souvent très net en vol, mais parfois moins visible lorsqu'elle est posée au sol - où les pattes ont généralement la mauvaise idée d'être partiellement immergées, ou couvertes de vase. Méfiance donc, si les doigts sont jaunes, on a bien affaire à une aigrette garzette, mais si les doigts paraissent noirs, il ne faut pas pour autant exclure totalement cette espèce...

Aigrettes en plumage nuptial

En vol


En plumage nuptial (donc plutôt au printemps et en été), l'aigrette garzette a deux longues plumes très fines à l'arrière de la tête, auxquelles elle doit d'ailleurs son nom.

Elle vole avec le cou replié (ce qui permet de la distinguer notamment de la beaucoup plus rare spatule blanche, dont il ne sera pas question ici...).


Grande aigrette

Tous les documents

En plumage d'hiver


La grande aigrette est beaucoup plus rare, mais en forte expansion en France depuis quelques années. Elle est beaucoup plus présente en hiver qu'en été.

Comparaison de tailles



Elle est nettement plus grande que l'aigrette garzette, et son cou est proportionnellement plus long.

En hiver, elle est facilement identifiable à son bec jaune (ou orangé). En plumage nuptial, celui-ci est en revanche noir, avec la base jaune.

Le haut des pattes est jaunâtre, et le bas noir.

En vol, le cou replié est plus proéminent que celui de l'aigrette garzette.

En plumage nuptial

En vol

Zoom sur le bec

Zoom sur les pattes



Héron garde-bœufs

Tous les documents

Plumage d'hiver


Le héron garde-bœufs est environ de la taille de l'aigrette garzette (légèrement plus petit). Il est souvent trouvé dans des champs, ou des paturages, à proximité de bétail (contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, il n'est pas embauché pendant la pause café du chien de berger : il aime juste bien se percher sur des quadrupèdes un peu grand pour prendre de la hauteur dans sa recherche de nourriture).

Il est généralement d'apparence plus trappue que les aigrettes.

Son bec est plus court et fort que celui des aigrettes, et jaune ou orangé.

En plumage nuptial, à cheval



Ses pattes sont entièrement noires

En vol


En plumage nuptial (ci-contre à droite), les pattes sont plus claires, le plumage se colore d'un rosé/orangé du plus bel effet (c'est fait pour), et le bec peut devenir presque rouge.

Comparaison avec l'aigrette garzette



Récapitulons

 Aigrette garzette  Grande aigrette  Héron garde-bœufs 
Allure généraleÉlancéeTrès élancéeTrappu
TailleMoyenneGrandeMoyen
Bec en plumage inter-nuptialNoir, fin et longJaune, fin et longOrange, épais et court
Bec en plumage nuptialNoir, fin et longNoir, fin et longJaune orangé, épais et court
PattesNoires, doigts jaunesJaunâtres en haut, noires en basUnies, sombres
Et pour finir, une photo avec une aigrette garzette (pointée par la flêche), un héron garde-bœufs (sur la barrière), deux grandes aigrettes, et en bonus un héron cendré.




À vous de jouer !


Un quiz facile pour se chauffer.

Un quiz plus compliqué pour continuer.


Pour en savoir plus





Licence Creative Commons
Sauf mention contraire, les éventuels textes, images et fichiers audio de cette page sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.